AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des retrouvailles inattendues | PV Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 245
▬ Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Ven 1 Juil - 23:19

Katie n’arrêtait pas de gigoter dans son lit. Elle avait passé une mauvaise nuit, à se tourner dans tous les sens, sans trouver le sommeil. A vrai dire, elle avait plus l’impression d’avoir regardé l’heure sur son réveil, et la voir défiler, que d’avoir dormi. La brune se positionna sur le dos, le regard vers le plafond. Sa nuit se résumée à des rêves bizarres, qui l’avaient perturbés. Notamment la présence de Nathan, alors que cela faisait un moment qu’elle n’avait plus rêvé de lui. Certes, elle pensait souvent à lui, à ce qu’il pouvait devenir. Est-ce que lui aussi pensait encore à elle ? Malgré l’année écoulée ? Katie n’arrivait pas à se rendormir…Katie bascula la tête vers la gauche, vers son réveille. 8h et quelques minutes. C’était peine perdue. A part se tourner dans tous les sens, elle n’arriverait à rien. C’est donc à contre cœur qu’elle se leva. Mais pour faire quoi ? La belle s’étira tout en y réfléchissant.
A cette heure ci, la plupart des élèves devaient encore dormir…comme le faisaient actuellement ses colocataires… regarder la télé ? Il n’y avait rien d’intéressant à 8h. La jeune femme choisit ses habits pour la journée, se coiffa, se mit un léger coup de crayon et de mascara, et partit en direction du réfectoire, prendre un bol de céréales. C’est là qu’elle décida d’aller s’entraîner à l’extérieur. De toute façon, il n’y avait rien d’autre à faire…

Elle se retrouva donc derrière l’institut. Le froid du matin la prit de court et elle grelotta. Pourtant le soleil brillait. Mais l’air était encore bien frais. Elle observa les alentours, puis se décida à piquer un sprint jusqu’à la forêt. Au moins elle se réchaufferait, et puis dans la forêt, elle pourrait s’entraîner à l’abri des regards indiscrets, et des possibles moqueries…

Elle s’améliorait de jour en jour dans la maîtrise de son don, mais ce n’était pas encore ça. Outre avoir des problèmes pour transporter quelqu’un avec elle, plus elle tentait d’aller loin, plus elle se fatiguait…et elle commençait vraiment à être excédée par cette non évolution de ce côté.

Une fois dans la forêt, Katie reprit son souffle. La course qu’elle venait d’effectuer l’avait bien réchauffée, mais l’avait aussi essoufflée. La belle avait beau avoir une taille de guêpe, le sport était loin d’être son ami ! Il lui fallut quelques minutes pour se reprendre. Puis elle commença l’entraînement. Il fallait qu’elle se change les idées, faire disparaître toutes les pensées qui se bousculaient dans sa petite tête.

Katie commença par des petits échauffements. A savoir, ne pas se téléporter trop loin. Plusieurs mètres tout au plus. Puis elle augmenta la distance. Toujours plus, encore plus. Mais elle arrivait à ses limites. Elle n’arrivait pas à se téléporter à l’exact endroit qu’elle visait. Elle réessaya. Sans succès. Et en plus, elle se sentait fatiguée maintenant.
Énervée, elle cria « haaaaaa, mais j’arrive à rien c’est pas vrai ! » Puis tapa dans un arbre avec son pied. Ce qui était plutôt surprenant de sa part. elle toujours si...calme. Mais ce matin, n'était pas sa matinée, surtout par le fait de s'être levée aussi tôt sans aucune raison. Hormis bien sûr ne pas réussi à se rendormir....A cette pensée, la belle redonna un coup dans l'arbre. Pour une fois qu'elle pouvait se lâcher sans personne autour, c'était le moment d'en profiter!

C’est alors qu’elle entendit un bruit non loin derrière elle. Elle n’était pas seule, ce qui pouvait être étonnant vue l’heure. La jeune femme se retourna, sans dire mot, sur le qui vive, attendant de voir qui était l’inconnu présent. Qui sait, peut être n’était ce qu’un animal sauvage ? Et si ce n'était pas le cas, elle n'aurait qu'à se téléporter...

_________________

You Make Me Smile & I Really Love You But...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 40
▬ Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Lun 4 Juil - 14:00


Katie & Nathan


    "I'm a rolling thunder, a pouring rain; I'm comin' on like a hurricane; My lightning's flashing across the sky" Ses paroles étaient celles d'une chanson de ACDC qui s'appellait Hell's Bells et il s'avère que c'était aussi la sonnerie de mon téléphone portable. Vibrant sur ma table de chevet, projetant des lumières autour de moi, je continuais pourtant à dormir profondément. Il était 9:00 et quelques minutes mais j'étais épuisé et avais besoin de pas mal de sommeil. En effet, j'avais passé ma soirée à m'entrainer et j'étais rentré tout simplement exténué. Habituellement, le moindre bruit me réveillait mais ce matin là j'étais une vraie marmotte dans mon lit. Un oreiller traversa l'air et vint percuter ma tête de plein fouet me tirant de mon sommeil. J'entendis alors les plaintes de mon colocataire: «Summers, si tu n'éteins pas ce téléphone immédiatement ce n'est pas que le coussin que tu vas voir de prêt mais aussi mon poing!!» Comme à mon habitude, je ne répondis pas à ses menaces. Il était loin de savoir à qui il avait affaire. Me redressant dans mon lit, j'attrapai le petit objet lumineux regardant le numéro d'appel. C'était mes parents et je me doutai d'avance qu'il s'agissait plus de ma mère que de mon père. J'appuyai sur "ignorer" et jetai mon portable sur mon lit avant de me lever. C'est bon, je n'avais vraiment plus sommeil bien au contraire. Dès lors que j'avais vu le numéro inscrit, ma gorge s'était nouée. Il n'y avait rien de pire qu'un appel de mes parents pour me faire démarrer au quart de tour. Je partis alors dans la salle de bain pour me prendre une bonne douche, espérant que l'eau tiède me détendrait.

    Alors que j'avais enfilé des vêtements propres et étais retourné dans ma chambre, mon colocataire se remit à gueuler: « Summers! Ton téléphone vient encore de sonner, je te promets que je vais te le faire manger si tu ne le mets pas en silencieux!» Je serrai le poing doucement et une petite secousse se fit ressentir décalant le lit de mon coloc' de quelques centimètres.

    « Tu vas la fermer à moins que tu ne veuilles te retrouver six pieds sous terre avant d'avoir atteint tes vingt trois ans? »

    Je pris mon portable, mes clés et claquai la porte de la chambre derrière moi. Je quittai la Confrérie peu de temps après, ayant besoin de marcher.Je pris la direction de la forêt et c'est en partie parce que c'était un endroit calme et peu fréquenté , surtout à cette heure-ci, que je choisis ce lieu. Le soleil était déjà haut dans le ciel malgré qu'il n'était que 10 : 00. Tout ceci annoncait une journée avec des températures assez élevées.

    Empruntant le petit sentier qui se faufilait entre les arbres, j'avançais parmi les arbres et le chant des oiseaux. C'était un milieu ombragé grâce aux dizaines de dizaines de feuilles et j'appréciai de ne pas être en plein soleil. Entendant une nouvelle fois ACDC retentir, je retirai mon portable de ma poche. C'était le répondeur cette fois-ci alors je posai le mobile contre mon oreille pour écouter le message. La voix froide de ma mère se fit entendre à l'autre bout du fil. Elle me demandait si j'avais des nouvelles de Peter parce qu'elle n'arrivait pas à le joindre. Elle semblait inquiète pour lui et cela me fit mal. Elle ne me demanda même pas si j'allais bien mais au fond j'aurais dû m'en douter. Elle ne s'en était jamais souciée et elle n'en avait toujours eu que pour Peter...Tout comme mon père d'ailleurs.

    Elle avait vraiment du culot de m'appeler comme ça alors qu'elle ne l'avait jamais fait de toute sa vie.Je la détestais, elle et son mari... Elle m'avait mit au monde mais ça s'arrêtait là. Je savais que j'étais une erreur et que je n'aurais jamais dû naître, elle n'avait en aucun cas besoin de me le faire ressentir davantage!

    Alors que j'étais en train de rechigner dans mon coin comme je savais si bien le faire, j'entendis une voix pas très très loin. A en juger par le timbre, il s'agissait d'une jeune femme. Je me dirigeai vers elle et la vit qui mettait des coups dans un arbre. Arquant un sourcil, je croisai les bras sur mon torse.

    «Vous allez finir par vous faire m... »

    Je m'interrompis alors qu'elle venait de se retourner vers moi. Je ne connaissais que trop bien ce visage pour l'avoir contemplé durant des heures et des heures. Incapable de prononcer le moindre mot, mon regard de glace fixa Katie durant de longues secondes avant que je ne retrouve l'usage de mes jambes. Je lui tournai alors le dos pour partir. Ce n'était vraiment pas ma journée aujourd'hui. D'abord des parents qui m'avaient toujours délaissé et abandonné et maintenant une ancienne petite amie qui avait prit la fuite alors que je lui avais ouvert mon coeur...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 245
▬ Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Mar 5 Juil - 11:49

Cela devait bien faire deux heures que Katie s’entraînait. Et elle s’épuisait assez vite à vrai dire. Toute seule, elle était moins performante qu’avec un professeur et ses conseils avisés, ça c’était certain. Mais elle avait besoin de cette solitude, de s’énerver toute seule au besoin, et de repousser ses limites, aller dans ses derniers retranchements. Mais à présent, elle était totalement crevée. Il fallait qu’elle se repose. Mais cela ne l’empêcha pas de fulminer contre elle-même, et de passer ses nerfs contre un arbre.

Mais contre toute attente, la belle n’était pas seule. Des bruits se firent entendre derrière elle, et une voix s’éleva. Voix masculine. La jeune femme s’était retournée…et elle ne s’attendait vraiment pas à tomber sur cette personne, sur lui. A sa vue, le corps de la jeune femme se raidit, et elle était incapable de faire le moindre geste, comme si ses pieds étaient accrochés solidement dans le sol, et que ses membres étaient retenus par des fils invisibles. Elle qui ne cessait de penser à lui depuis un moment, n’avait jamais pu l’oublier, se demandant ce qu’il devenait, voilà qu’elle se retrouvait à présent face à lui. Nathan. Le cœur de Katie se mit à cogner si fort dans sa gorge, sa tête, ses oreilles et le bout de ses doigts. Son ventre se noua. Elle resta là un moment sans rien dire ni faire, simplement à contempler Nathan. Ce dernier non plus ne bougea pas, ne dit rien, mais Katie remarqua bien le regard froid qu’il lui lançait. Le cœur de la jeune femme se serra.

Nathan fut le premier à bouger. A partir, tourner le dos à Katie, s’éloigner d’elle. La belle le regarda quelques secondes. Sa tête lui disait qu’il fallait qu’elle fasse quelque chose, qu’elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça après un an et demi sans aucune nouvelle, qu’il fallait qu’elle lui explique tout. Mais l’écouterait-elle seulement ? Ça elle n’en savait rien. Probablement que non. Peut être même passerait il ses nerfs sur elle. Alors que sa tête ne cessait de peser le pour et le contre, de lui dire d’agir, les yeux de la belle se contentaient de fixer le jeune homme, qui à mesure, s’éloignait de plus en plus. Finalement, les jambes de Katie se décidèrent à bouger, comme si la prise qui les retenait jusqu’à présent avait cédé. La jeune femme pressa le pas jusqu’à Nathan, lançant un « Attends ! » au passage.

Avant qu’elle n’ait le temps de se rendre compte de ce qu’elle venait de faire, Katie se retrouva face à Nathan. Ou plutôt à son dos.

« Ne pars pas... »
La belle déglutit difficilement. Ces retrouvailles, elle en avait rêvé. Mais maintenant qu’elle était devant lui, elle ne savait plus quoi dire, par où commencer, quoi faire. Si elle avait pu, elle l’aurait serré dans ses bras, là maintenant. Son corps tout entier le voulait, mais sa tête le lui interdisait. Et puis, elle avait bien trop peur de se faire repousser. Après, tout, elle avait disparu de la circulation sans aucune explication…alors qu’il la déteste à présent, c’était compréhensible…même si au fond d’elle, elle espérait que ce ne soit pas le cas…

Katie était effrayée même si elle n’en montrait rien. Peur de la réaction de Nathan. Comment pouvait-on être terrifiée à ce point par une personne qui vous a embrassée plusieurs fois en vous susurrant des mots doux ? Qui vous a tenue dans ses bras quand vous aviez peur et vous a assuré qu’il n’y avait rien à craindre tant qu’elle serrait là ? Une personne qu’il suffisait de regarder pour savoir ce qu’elle pensait ?
La jeune femme commençait à avoir une boule au ventre, et son coeur commença à s’emballer. Il fallait qu’elle se calme, sinon les larmes allaient finir par monter. Elle aurait voulu dire quelque chose. Elle entre ouvrit la bouche pour parler, mais aucun son ne sortit, comme si elle venait de perdre la voix. Cette proximité lui faisait perdre tout ses moyens…

_________________

You Make Me Smile & I Really Love You But...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 40
▬ Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Mar 5 Juil - 21:39



    C'est quand on s'attend le moins à voir une personne qu'on se retrouve face à elle. Il y a bien longtemps que je m'étais forcé à abandonner l'idée de revoir Katie un jour. Elle avait disparu de ma vie il y a un an et demi à présent et pourtant il m'arrivait toujours de penser à elle. Je ne m'en étais jamais vraiment remis lorsqu'elle m'avait quitté. Après tout, elle avait été mon premier amour, le seul et unique d'ailleurs. Je n'avais éprouvé ses sentiments là pour personne d'autre après elle et avant elle. Encore aujourd'hui, des objets, des moments, me rappelaient la brunette. Et voilà, que je la retrouvai au beau milieu d'une forêt...Pourtant Dieu sait qu'il y avait des hectares d'arbres et de végétation autour de nous...

    Je passais ma main sur mon visage alors que j'enjambais une racine d'arbre qui sortait du sol. Je n'avais rien trouvé de mieux que de prendre mes jambes à mon cou et de m'enfuir en la voyant. C'était une pure réaction d'auto-défense en y pensant. Elle m'avait fait souffrir alors avant que cela ne se reproduise, je partais. En entendant sa voix dans mon dos, je fermais les yeux un instant. La carapace que je m’étais construite, n’était qu’une fine membrane en présence de Katie. Elle avait toujours su y passer à travers, voir qui j’étais vraiment et non les apparences que je montrais. L’homme manipulateur et blessant était loin, très loin en présence de Katie. Elle savait faire ressortir le bon en moi, le côté doux et attentionné…

    Quand elle fut près de moi, je m’arrêtais restant pourtant dos à elle durant quelques secondes. Finalement, je tournais ma tête vers elle, mon corps suivant bien évidemment mon geste, si bien que je me retrouvais à lui faire face. Mon regard s’attarda un instant sur son petit nez aquilin, ses deux fossettes d’un rose très pâle, ses lèvres parfaites pour finalement dévier sur ses yeux noisettes. Elle me demandait de ne pas partir, et je ne pus retenir les mots qui sortirent de ma bouche :

    « Et pourquoi pas ? Tu ne t’es pas gêné pour le faire il y a un an et demi, toi ! Et en plus, tu n’as même pas eu le courage de m’avertir de ton absence. Tu as juste prit la fuite comme une lâche ! »

    Etonnamment, je n’avais pas haussé la voix. Je parlais juste froidement et mes paroles étaient sans doute blessantes, mais elle ne s’attendait tout de même pas à des embrassades ? Je lui en voulais toujours autant, non pas parce qu’elle était partie mais parce qu’elle n’avait pas daigné me parler de ce départ et qu’elle n’avait pas répondu à un seul de mes coups de fil. Je m’étais senti tout simplement abandonné de nouveau.

    Je savais que je ne devais pas repenser aux mauvais moments que j’avais passé après son départ et à tout ce que j’avais ressenti : la tristesse, l’incompréhension, la douleur, la colère… Je devais contrôler ses émotions là ou je risquais de perdre le contrôle total de ma géokinésie.

    Mon regard semblait ne plus vouloir quitter le sien, je m’y noyais complètement. Pourquoi il avait fallu qu’on se rencontre à nouveau? Mon esprit tout entier était partagé entre cette rancœur et cette envie de la serrer contre moi.

    « Tu es ici depuis longtemps ? »

    J’aurais pu ajouter : « Est-ce-que tu comptes rester ou partir à nouveau » mais je m’abstins appuyant simplement mon dos contre un arbre.





Dernière édition par Nathan Summers le Mer 27 Juil - 20:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 245
▬ Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Mar 5 Juil - 22:25

Katie contemplait à présent Nathan. Il n’avait pas changé, ou du moins, il était resté le même que dans les souvenirs de la jeune femme. Ses traits fins, elle les connaissait par cœur. Et bon dieu ce qu’ils lui avaient manqué. Les deux restèrent à se fixer droit dans les yeux pendant plusieurs minutes sans ajouter mot. Katie sentait ses jambes se ramollir au fur et à mesure. Un peu plus et elles cèderaient sous son poids. Son cœur tambourinait encore très fort dans sa poitrine. La belle se rendit compte alors qu’elle avait toujours autant de sentiments pour lui malgré l’année écoulée…

Nathan prit la parole. Son ton était dur et froid. Peut être même avec une pointe d’ironie. Katie eut un léger mouvement de recul qui n’était pas volontaire. Après tout, elle s’attendait à une telle réaction de la part du jeune homme. Même, elle pensait qu’il allait hausser la voix, mais non. Dans un sens elle fut rassurée. Mais elle comprenait parfaitement qu’il lui en veuille. Quoi de plus normal ? Si la situation avait été inversée, elle aurait très certainement réagi de la même manière que lui, voire pire. Katie inspira un grand coup pour se donner du courage, et se décida à s’expliquer. Depuis le temps qu’elle souhaitait le faire !

« Je sais que tu me détestes et je comprends parfaitement. Je suis partie sans rien te dire et sans te donner de nouvelles….mais j’avais peur, peur de ce que j’étais devenu et de ta réaction face à ce que j’étais capable de faire….je suis vraiment vraiment désolée… »

Katie savait que des explications ou des excuses ne changeraient surement rien. Que Nathan n’en attendait surement pas et qu’il lui vouait une haine pour ce qu’elle lui avait fait. Mais il fallait qu’elle se libère de ce poids, qu’elle s’explique et qu’elle lui fasse des excuses, même s’il ne lui pardonnerait surement jamais…Elle aurait voulu ajouter le fait que durant tout ce temps elle n’avait cessé de penser à lui, et n’avait cessé d’avoir des sentiments pour lui, mais elle fit marche arrière avant que les mots ne sortent. Le retour du boomerang aurait surement fait très mal si elle avait proféré ces paroles, et elle préféra éviter…déjà qu’elle s’attendait au pire en ce qui concerne ce que Nathan allait dire.

Les pensées de la jeune femme fusaient dans tout les sens. Son cerveau était en pleine ébullition, et ses jambes étaient prêtes à crouler sous son poids. Elle redoutait comme jamais la réponse qu’allait lui fournir Nathan…
La belle avait toujours eu une confiance aveugle envers lui, et ce n’est pas parce qu’elle n’avait pas confiance en lui qu’elle s’était enfuie, mais belle et bien à cause de la potentielle réaction de rejet et de dégout face au mutant qu’elle était devenue. Déjà qu’elle se considérait comme un monstre, alors si en plus lui l’avait considéré ainsi….ça aurait été trop pour elle. Alors la première solution à laquelle elle pensa fut de prendre la fuite…

Nathan s’adossa contre un arbre et demanda à Katie depuis combien de temps elle était là. Point positif, il ne prenait pas la fuite. Même si ce fut sa première réaction quelques minutes plus tôt.

« A l’institut ? Quelques mois. Je n’ai pas vraiment compté le temps passé ici. »
Non, elle comptait plus le temps passé sans Nathan. Et avant cette rencontre, cela allait presque – à quelques mois près – faire deux ans qu’ils ne s’étaient pas revus ni parlés.. .
Finalement Katie se rendit compte que lui aussi était pourvu de dons puisqu'il était présent ici….si elle avait su ça avant que les siens n’apparaissent, les choses se seraient surement passées autrement…peut être même n’aurait-elle pas pris la fuite…

« Et toi ? »
La situation était assez déroutante. Katie avait l’impression de retrouver un vieil ami perdu depuis longtemps. Elle ne savait pas trop comment l’aborder, comme lui parler. Elle avait peur qu’il vide son sac sur elle à tout moment.
Mais Nathan n’était pas un simple ami…en tout cas pour Katie, il était et restera toujours son premier amour…

_________________

You Make Me Smile & I Really Love You But...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 40
▬ Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Mer 6 Juil - 19:28



    Je n'avais pas eu une enfance facile, ni même une adolescence en y réfléchissant bien. Mes parents n'en avaient jamais rien eu à faire de moi, ne voyant que par Peter. Savoir et surtout sentir qu'on n'était pas désiré au sein d'une famille, c'était très dur à vivre. J'aurais pu passer sous un bus, ils n'en auraient même pas été attristés. Peut-être même que ça les aurait arrangés de ne plus m'avoir à leur charge. Je sais, c'est juste terrible de penser cela mais c'est pourtant tellement réaliste. Je m'étais toujours senti comme un poids mais aujourd'hui c'était différent. Je les évitais, je ne les avais même pas revu depuis un peu plus d'un an et je m'en portais que mieux... C'est à cause d'eux que je m'étais créé cette carapace et quand Katie était entrée dans ma vie, je ne l'avais pas laissé se heurter à un mur. En sa présence, j'avais toujours retiré ce bouclier de protection si l'on peut dire. J'avais pourtant compris, que trop tard, que cela n'avait pas été la meilleure chose que j'avais faite.

    En partant, Katie avait laissé un grand vide en moi, créant une plaie supplémentaire dans mon être. Elle m'avait aussi fait comprendre quelque chose: que jamais au grand jamais il ne fallait s'attacher aux personnes. Le jour où elles partent, c'est vraiment dur de se remettre. Ma carapace s'était encore plus renforcée après que Katie m'ait quitté. Absolument plus personne n'y avait eu l'accès, je me protégeais encore davantage. J'étais devenu un être plus sarcastique, trouvant toujours les bons mots pour blesser les autres. Après tout, mieux valait que je blesse plutôt qu'on me blesse...J'avais eu mon compte en souffrance .

    Je vis son mouvement alors que je m'adressais à elle et pourtant je ne changeais pas de ton. On était bien loin du sourire charmant et des mots doux que je lui adressais autrefois. En même temps, on ne pouvait pas me blâmer d'adopter cette attitude là face à elle. J'étais vraiment blessé par ce qu'elle avait pu me faire mais non, je ne la détestais pas...Je n'aurais jamais pu la détester même si je l'avais voulu.

    «Tu ne sais rien de rien Katie! Est-ce-que tu t'imagines ce que ça fait, du jour au lendemain de perdre la femme qu'on aime? Tu aurais pu m'envoyer un texto au moins pour me dire que tu allais bien mais que tu devais t'éloigner de moi un moment. Mais non, rien du tout, tu as juste disparu! Alors tes excuses je n'en veux pas, tu peux te les garder.»

    J'essayais toujours de contrôler mes sentiments mais au niveau de mes pieds, une très fine faille venait de se créer dans la terre. A l'époque, ce sont les mêmes sentiments qu'aujourd'hui qui avaient déclenché mon pouvoir pour la première fois. Je fis un pas en arrière, mes doigts se posant sur ma tempe qui devenait douloureuse. J'aurais sans doute du demander à Katie de s'éloigner de moi, j'étais un réel danger quand je devenais incontrôlable. J'insipirais doucement et reposais de nouveau mon regard dans celui de Katie. Elle avait toujours eu un effet bénéfique sur moi et j'espérais juste que ce serait encore le cas...

    A l'époque je n'avais jamais compris pourquoi elle était partie. J'avais même pensé que le problème c'était moi, qu'elle en avait marre et que c'est pour cela qu'elle avait mis les voiles. Pourtant à ses dires, je ne semblais pas en être la cause. Ce qu'elle ajouta par la suite, en fut le complément et me laissa tout simplement...sans voix. Elle s'était considérée comme un monstre et elle était dans un institut. Une simple addition se fit dans ma tête: elle était une mutante! L'étonnement pouvait se lire mon visage, j'avais envisagé beaucoup mais alors beaucoup de raisons à son départ mais là...c'était une sacré surprise! Je me calmais petit à petit, et regardais Katie d'un air interrogateur

    «Tu es une mutante! C'est...C'est pour ça que tu es partie il y a plus d'un an et demi? »

    J'en oubliais de répondre à sa question mais il faut dire qu'elle venait de m'annoncer qu'elle était dotée d'un pouvoir, comme un cheveu sur la soupe!




Dernière édition par Nathan Summers le Mer 27 Juil - 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 245
▬ Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Mer 6 Juil - 22:48


La jeune femme connaissait bien Nathan. Elle connaissait ses défauts, mais elle savait également comment il était au fond. Et il n’est pas celui qu’il prétend être. Il n’est ni froid, ni arrogant, ou cruel. Ça, c’est une façade, une armure qu’il enfile comme un vêtement pour se protéger.
A l’époque où Katie avait connu Nathan, il possédait déjà cette carapace de froideur. Mais la jeune femme ne le laissa pas quant il la repoussa, contrairement aux autres gens. Certes, au début, qu’il soit froid et distant avec elle, l’avait un peu poussée à ne pas insister, à ne pas tenter à plus le connaître, mais au final, Katie n’écouta que sa conscience et persévéra. C’est comme ça qu’elle découvrit qui était le véritable Adam. Il s’ouvrit à Katie, la carapace se fissurant au fur et à mesure qu’ils passaient du temps ensembles. Et à force de connaître Nathan, la jeune femme finit par en tomber amoureuse. Éperdument. Il embellissait ses journées, dès qu’ils se quittaient elle ne pensait qu’à lui. La brunette n’avait jamais ressentit ça pour quelqu’un avant Nathan. Ni même après à vrai dire

« Bien sûr que si je sais à quel point tu as pu souffrir ! Tu crois que c’est ce que je voulais vraiment de mon côté ? Te quitter ? Te laisser alors que tu es la personne qui compte le plus à mes yeux ? Tu crois que je n’ai pas souffert aussi ? Mais tu voulais que je fasse quoi ? J’étais effrayé par ce que j’étais capable de faire. A mes yeux, j’étais devenu une bête de foire, un monstre ! Alors apparaître comme ça à tes yeux et que tu prennes la fuite ! Non, je ne l’aurais pas supporté. J’étais complètement paniquée… »

Le quitter avait été la chose la plus dure que Katie ait faite. Ce vide en elle, n’avait cessé de s’agrandir au fur et à mesure que temps s’écoulait. Elle avait comme un trou béant dans la poitrine à la place du cœur. Évidemment en un an et demi elle rencontra des garçons, mais ce n’était jamais bien sérieux. Ces histoires ne duraient jamais longtemps. Elle n’arrivait à s’attacher à personne, du moins du point de vue sentiments amoureux. Même si elle n’avait plus donné signe de vie à Nathan, tous ses sentiments étaient pour lui et personne d’autre.

La réaction de Nathan ne se fit pas attendre. On pouvait bien sentir la colère dans sa voix. Et Katie savait bien qu’elle lui avait fait du mal. Aucun mot ne pouvait décrire ce qu’il avait pu ressentir. Mais c’était pareil aussi de son côté à elle…
Le jeune homme posa ses doigts sur ses tempes, comme pour se calmer. Katie baissa les yeux, honteuse de ce qu’elle lui avait fait. Elle s’en voulait comme jamais, ça c’était certain. C’est à ce moment qu’elle remarqua la faille dans le sol, qui partait des pieds de Nathan. Elle recula d’un pas. C’était donc ça le pouvoir de Nathan ? Non, elle devait rêver. Cette entaille dans le sol devait être là depuis toujours et elle n’avait juste pas fait attention. Mais c’était tout de même louche…

« ….si j’avais su que toi aussi tu étais différent, les choses ne se seraient surement pas passées comme ça »
Elle avait prononcé ces mots plus calmement que les précédents. L’intonation de sa voix se voulait plus douce, plus calme. En fait, elle avait prononcé ça comme une évidence.
Katie déposa à nouveau son regard plein d’amour sur Nathan, et se noya dedans durant de longues secondes, jusqu’à ce que le ténébreux réalise le sens des paroles de Katie. Il venait de comprendre qu’elle était mutante…mais n’avait-il pas compris depuis tout à l’heure ? Ce n’était pas pour ça qu’il lui avait demandé depuis combien de temps elle était ici ? La belle était un peu perdue

« Oui je suis mutante. C’est pour ça que j’ai pris la fuite. Je ne voulais pas que tu me rejettes en apprenant la vérité. Alors j’ai pris la décision la plus difficile de toute ma vie et j’ai atterri ici… »
Katie ne précisa pas l'institut, ni même que sa soeur était également une mutante. Elle n'en voyait pas l'intérêt...et puis, parler de sa jumelle était vraiment la dernière chose dont Katie voulait parler avec Nathan...

La jeune femme marqua une pose et se contenta de fixer Nathan. Puis elle ajouta :
« Et toi, si tu es là c’est que tu es aussi mutant non ? »
Son ton avait de nouveau changé. Il se voulait plus…dur. Katie en voulait à Nathan de ne pas lui avoir avoué de quoi il était capable lui aussi. Oui elle lui en voulait, une légère pointe de colère pouvait se lire à présent dans ses yeux. Pour elle c’était évident que le ténébreux avait ses pouvoirs bien avant elle. Et même si ce n’était pas le cas, elle aurait certainement tenté de le retrouver, de lui expliquer tout ça bien plus tôt….

_________________

You Make Me Smile & I Really Love You But...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 40
▬ Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Mer 27 Juil - 20:37



    Katie avait toujours été différente des autres et c'est cela qui m'avait en partie fait craquer. Elle savait voir au-delà des apparences et elle était naturellement gentille. Elle était même adorable. Cela se voyait sur elle. Je m'étais longtemps demandé pourquoi une fille comme elle s'était intéressée à un gars comme moi. Je ne m'étais pas particulièrement montré agréable avec elle et pourtant elle n'avait pas lâché le morceau. Je reconnaissais bien son côté têtu là. Elle avait trouvé les mots et avait su prendre son temps avec moi, jusqu'à ce que je lui accorde ma confiance et mon amitié, puis mon amour.

    Mon regard n'avait pas quitté le sien et à dire vrai, il n'était plus aussi dur que tout à l'heure. Il s'adoucissait de minutes en minutes au fil de nos explications. Elle venait de dire que je comptais pour elle et au fond de moi, je sentis une sorte de soulagement. J'avais toujours pensé , quand elle était partie, que finalement elle n'en avait rien à faire de moi, qu'elle avait trouvé mieux ailleurs, que de toute façon je ne l'avais jamais vraiment mérité. Ce qu'elle venait de me dire était parvenu à me calmer et c'était plutôt une chance. La faille resta ouverte dans le sol mais rien de plus ne se produisit. Elle ne s'élargissait pas et la terre ne s'était pas mise à trembler non plus. De plus le tambourinement dans ma tête se fit moins rapide. Bien évidemment mon mal de crâne n'était pas passé, mais je m'étais habitué à cette douleur. Je prendrais un médicament tout à l'heure et ça passerait. C'était un petit désagrément que j'essayais de régler sans aucun succès.

    Jusque là, en effet, je n'avais pas saisi qu'elle était une mutante. Après tout, on s'était rencontré par hasard dans une forêt. Rien n'indiquait qu'elle avait un don, elle pouvait être une New-Yorkaise comme les autres, qui se baladait parmi la végétation. Quand je lui avais posé ma question, ce n'était pas depuis combien de temps elle était à l'institut mais depuis combien de temps elle était à New-York. Mais maintenant tout s'éclaircissait dans ma tête. Elle était différente, spéciale. Une mutante. Comme moi. A l'époque, elle avait ressenti la même chose que moi lorsque j'avais découvert mon don. Elle avait préféré fuir plutôt que de voir ma réaction quand elle me l'apprendrait.

    Je m'étais décollé du tronc d'arbre et m'étais approché d'elle, ma main venant effleurer sa joue du bout des doigts. Je sentis comme de l'électricité s'infiltrer le long de mes phalanges quand je fus en contact avec sa douce peau. Ca m'avait tant manqué. Je ne la regardais pas, je la contemplais, mon regard se noyant complètement dans ses yeux.

    « Je pensais qu'on pouvait parler de tout toi et moi... Tu ne m'aurais pas effrayé et jamais je t'aurais considéré comme un monstre Katie. Tu étais déjà spéciale à mes yeux avec ou sans pouvoir. Après tout tu es la seule qui a réussi à me supporter. Tu ne l'aurais été qu'un peu plus. Et juste pour information, je ne t'aurais jamais fui quoi que tu me dises parce que je t'aimais vraiment. »

    Mon pouvoir, je ne l'avais pas découvert il y a si longtemps que ça. Pour le moment je n'étais pas vraiment doué, j'étais même assez pitoyable avec ce don que mère nature m'avait offert. J'étais assez limité et à part quelques petits tours, trop minimes à mon goût, je ne pouvais pas ou plutôt je n'arrivais pas à évoluer davantage. Quelque chose semblait me bloquer, si bien que c'est mon corps qui subissait quand j'essayais d'aller plus loin. Les maux de tête s'intensifiaient et cela finissait par des saignements de nez. C'était désagréable, mais pour le moment je n'avais pas d'autres choix.

    Katie avait changé de ton en s'adressant à moi, j'avais immédiatement perçu de la colère dans sa voix. En réponse à sa question, j'hochais la tête affirmativement avant de m'expliquer davantage.

    «Oui, j'ai un pouvoir. Il s'est manifesté une semaine à peine après ton départ... Comme si ça ne suffisait pas que tu me quittes, il fallait bien que je me mette à faire trembler la terre! »

    Peut-être bien que mon pouvoir s'était manifesté bien avant qu'elle me quitte, mais je ne m'en étais jamais aperçu avant en tout cas. Tout s'était mis à trembler quand j'avais réalisé que je ne reverrais plus Katie, qu'elle était partie et qu'elle ne reviendrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 245
▬ Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Dim 31 Juil - 0:16

Katie savait tout du passé de Nathan, ou presque. Et elle l’avait accepté, lui tout entier. Elle ne s’était pas arrêtée à l’apparence qu’il pouvait donner aux autres, mais avait su aller au-delà, découvrant un tout autre jeune homme, celui qu’il était en réalité mais qu’il ne voulait pas montrer. Les débuts furent difficiles, mais Katie ne lâcha pas le morceau. Et heureusement. Car Nathan finit par s’ouvrir petit à petit à elle, et inversement.
Si on avait demandé à la jeune femme pourquoi elle s’était intéressée à lui, elle n’aurait su répondre. Peut être avait –elle senti sa tristesse et voulait l’aider ? La belle n’en savait trop rien. Il l’avait intriguée. Elle ne l’avait jamais été vraiment auparavant, par personne. Et puis aussi, il lui plaisait fortement physiquement, c’était indéniable. C’est peut être grâce à ça qu’elle eut le courage de l’aborder, et de creuser plus profondément malgré son attitude avec elle….et finalement, des sentiments amoureux commencèrent à naitre pour lui. Sentiments de plus en plus fort à mesure que le temps ensembles passait. Et pour le plus grand bonheur de Katie, sentiments partagés.

Nathan finit par s’approcher d’elle, et vint lui effleurer la joue. Le cœur de la jeune femme s’accéléra, une douleur se fit sentir dans son ventre. Mais une douleur bénéfique, qui lui faisait du bien. Cette proximité avec le ténébreux la fit légèrement rougir et elle détourna le regard. Ils n’avaient plus été aussi proches depuis bien longtemps. Nathan prit la parole. La jeune femme sentit des larmes lui monter aux yeux. Katie s’attendait à tout, mais surement pas à ces mots. Après quelques secondes, tentant de contenir ses larmes, ne le regardant toujours pas, elle prit la parole à son tour :

« Je ne pouvais pas te le dire, et prendre le risque tu me rejettes...Me considérant déjà comme une bête, je ne voulais pas que tu penses la même chose. »

La jeune femme se considérait toujours comme une bête de foire d’ailleurs. C’était assez difficile au quotidien. Être ici l’aidait vraiment, ça c’est sûr, mais ce sentiment ne voulait pas partir. Sa vie ne sera plus comme avant… Mais maintenant qu’elle avait retrouvé Nathan, elle espérait que les choses s’améliorent, qu’ils se retrouvent…et pourquoi pas, revivre une histoire comme celle d’avant ?
Mais il ne fallait pas qu’elle s’emballe, après tout, elle l’avait quitté, sans nouvelles pendant une longue, très longue année, et malgré ses explications et excuses, il était légitime que le jeune homme lui en veuille, et ne désire pas lui pardonner. Encore moins se donner une second chance…

« Si tu savais dans quel état j’étais quand tout ça est apparu….c’était tellement soudain et tellement inimaginable, j’étais tellement paniquée, effrayée et seule que….. »
Elle ne finit pas sa phrase. En fait, elle avait pensé quitter ce monde. Cette pensée n’avait traversé l’esprit de la jeune fille que le temps d’une nuit, une longue nuit. Mais même si cela n’a duré que l’espace d’un instant, elle y avait bel et bien pensé. C’est vrai, comment vivre parmi tout les gens normaux avec de telles facultés ? Ca c’était avant que sa grand-mère ne lui avoue qu’elle n’était pas seule à être capable de choses impensables, que sa sœur jumelle avait également un don, et qu’une école spécialisée existait dans le plus grand secret.

Katie se tourna de nouveau vers lui, les joues baignées de larme, et plongea son regard dans le sien. Puis, elle examina chaque parcelle de son visage, mémorisant chaque détail, chaque trait, comme si le jeune homme allait s’enfuir, disparaitre, et ne plus jamais revenir. Il était hors de question qu’elle lui parle de ce moment de sa vie, c’est pourquoi elle ne finit pas sa phrase.

Nathan l’informa alors de son don. Qui se déclencha peu après qu’elle l’ait quitté…la faille dans le sol n’était donc pas là par hasard. C’était bien Nathan qui l’avait provoqué. Impressionnant…
La jeune femme n’arrivait pas à empêcher les larmes de couler. Pire même, avec ce que venait de dire le brun, le flot s’accentua.
A cet instant, Katie se dit que le don de Nathan était sa faute. Que s’ils ne s’étaient jamais rencontré, et bien peut être ne se serait-il jamais déclenché ? La jeune femme n’arrivait plus à réfléchir convenablement, à avoir un raisonnement logique. Elle s’en voulait maintenant. Du fardeau que portait Nathan….

Katie se jeta au coup du jeune homme, en prenant le risque qu’il la repousse. Elle fondit encore plus en larme dans ses bras, et réussi, difficilement, à articuler les mots suivants :
« Je m’en veux tellement ! Tout ça c’est ma faute ! Si je n’avais pas été là, peut être n’aurais-tu jamais eu de don ! Tu aurais pu avoir une vie normale parmi les gens normaux! Tu n’aurais pas eu à subir tout ça ! Je suis désolée !»
Spoiler:
 

_________________

You Make Me Smile & I Really Love You But...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 40
▬ Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Ven 12 Aoû - 20:54



    En voyant que le visage de Katie commençait à s'empourprer, un sourire léger trôna sur mon visage. Elle était vraiment mignonne même avec les deux joues rouges. Je ne lui fis pourtant pas remarquer, je savais que cela aurait tendance qu'à la faire rougir un peu plus. Pourtant, mon doigt ne put s'empêcher de descendre le long de sa pommette et de son visage, suivant la légère rougeur à cet endroit. Je devais avoir l'air d'un gros bêta à la regarder ainsi, mais je ne pouvais pas vraiment m'en empêcher. Elle était là face à moi et ce moment je l'avais très souvent espéré. Oui elle m'avait abandonné, mais désormais je connaissais la raison et j'en étais presque soulagé. Ce n'était pas à cause de moi, je n'avais rien fait de mal. J'avais vraiment imaginé toutes sortes de scénarios mais jamais celui-ci. Maintenant que je la retrouvais, j'espérais juste que je n'étais pas en train de rêver. Devais-je me pincer pour vérifier que tout ceci était bien réel? Les retrouvailles tant espérées, se déroulaient enfin sous mes yeux...Katie m'avait terriblement manqué, cela faisait plus d'un an que je n'avais pas effleuré son visage et que je ne m'étais pas plongé dans ses jolis yeux. Alors, ce n'était pas étonnant que mon regard avait du mal à se décrocher du sien à présent!

    Ce fut elle, qui la première regarda ailleurs. Elle continuait à s'expliquer sur les raisons de son départ. Elle avait eu peur et au fond cette sensation là je l'avais connue aussi. Elle continuait de se traiter de bête de foire et sur ce point là, je n'étais pas du tout d'accord. Moi aussi j'avais pensé cela au début avant de finalement comprendre que j'étais juste différent des autres. Que j'étais pas un être humain ordinaire.

    « Tu n'es pas une bête de foire Katie. Bien au contraire, tu es quelqu'un d'extraordinaire et ta petite différence d'avec les simples humains c'est une très grande force! »

    La rancœur que j'avais éprouvé pour elle, semblait s'être envolée et j'étais même en train de la réconforter et de la consoler. Comment est-ce qu'elle arrivait à me faire un tel effet?

    L'écoutant toujours, ma main continuait de s'attarder sur son visage. Mais alors qu'elle terminait sa phrase c'est moi qui baissais les yeux un instant avant de prendre la parole.

    « Tu n'étais pas seule Katie...J'étais là. Je pensais que tu me faisais confiance et que tu me connaissais mieux que ça...J'aurais tellement aimé que tu me parles plutôt que tu fuis comme tu l'as fait. »

    Je l'aurais soutenu quoi qu'elle m'annonce parce que c'était Katie. J'étais un personnage vraiment désagréable, je m'en foutiste, égoïste et manipulateur sauf avec elle. C'était LA personne qui me faisait être quelqu'un de bien et avec qui je me sentais bien. Elle aurait pu tout me faire faire, le pire comme le meilleur, je l'aurais fait. Elle aurait pu m'annoncer n'importe quoi, je l'aurais soutenu même si elle avait commis un crime.

    Par la suite, je sentis, quelque chose d'humide venir se glisser entre mes doigts et sa peau. Je constatais alors qu'elle pleurait et mon cœur se serra. J'avais toujours détesté la voir dans un tel état. Mon pouce effaça l'une de ses larmes en vain. Elle pleurait désormais à chaudes larmes et finit dans mes bras. Je ne la repoussais pas, comment aurais-je pu le faire? J'en aurais été totalement incapable. C'est alors que mes bras se glissèrent autour de sa taille. Quand je sus la raison de toutes ses larmes, je regardais Katie venant essuyer de nouveau ses larmes avec un léger sourire au bord des lèvres.

    «Tu n'y es pour rien du tout... Mon don se serait déclenché un jour ou l'autre. Je ne m'en plains pas, j'espère juste que j'apprendrais à mieux le contrôler mais pour le moment je suis très limité. Et puis, c'est grâce à ce don qu'on est face à face aujourd'hui... Ce n'est peut-être pas une si mauvaise chose que ça...»

    Cette supposition aurait presque pu passer pour une interrogation. Mon don m'avait fait remarqué auprès des "sensors" et c'est ainsi que j'avais fini ici et que j'avais retrouvé Katie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 245
▬ Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Dim 14 Aoû - 10:50

« Mais je te fais confiance ! Mais pouvoir se téléporter est quelque chose de si….inhumain que j’étais terrifiée à l’idée de t’en parler. Que tu me prennes pour une folle, que tu crois que je me fiche de toi »

Notez que Katie parlait au présent concernant la confiance qu’elle avait pour Nathan. Elle lui avait fait confiance et lui faisait toujours confiance. Bien qu’ils furent séparés pour une période atrocement longue, et que leurs retrouvailles d’aujourd’hui étaient tellement inespérées, Nathan était et restera la personne la plus importante aux yeux de Katie. Pas un jour depuis l’année qui s’était écoulée, elle n’avait cessé de penser à lui.

Le ténébreux caressait la joue de Katie. Cette dernière ferma les yeux, bien que ses larmes coulent toujours. Cette proximité, elle en avait tellement rêvé, elle l’avait tellement attendue qu’elle se demandait si elle ne rêvait pas. Si elle n’allait pas se réveiller d’un instant à l’autre, et se rendre compte que tout ceci n’était pas réel…
Pas un son dans la forêt. Les autres élèves étaient tous en cours, ou ailleurs. Ils étaient seuls, tout les deux, rien que tout les deux. Quand la jeune femme se jeta dans les bras de Nathan pour s’excuser, ce dernier ne la repoussa pas. Au contraire. Il la serra dans ses bras. Katie aurait voulu figer le temps à cet instant précis. Que personne ne vienne les déranger. Et au plus grand bonheur de la demoiselle, il n’y avait personne. Elle ferma également les yeux, et tenta de calmer son cœur. Cette proximité…elle en avait rêvé durant l’année qui s’était écoulée…et voilà que ses vœux sont exaucés. Le simple fait de l'avoir contre elle, la rassurait. Sentiment qu'elle n'avait pas éprouvé depuis leur séparation. C'était comme de retrouver un morceau de soit perdu depuis trop longtemps. Comme combler un vide.
Katie se détacha de cette étreinte, afin de fixer le jeune homme. Ce dernier lui expliqua que ce n’était pas de sa faute si son don s’était déclenché. Que même si elle était restée, il aurait surement fait son apparition. Les larmes de la brunette avaient cessées, et Nathan lui essuya les joues en souriant.

Un blanc s’installa. Katie se contentait de fixer Nathan, le regard toujours aussi amoureux. Elle espérait qu’il le voyait et qu’il comprenne. Quant à lui, il n’ajouta rien non plus. Les deux jeunes gens restèrent comme ça un petit moment, jusqu’à ce que Katie s’approche de lui. Elle posa ses mains sur ses joues, encadrant son visage, et doucement, elle approcha ses lèvres des siennes afin d’y déposer un doux baiser. Depuis le début elle en mourrait d’envie. Retrouver ce contact. Et finalement elle venait d’oser le faire. Il pouvait bien la repousser, s'enfuir, l'insulter, elle prenait quand même le risque. De toute façon elle n'avait pas grand chose à perdre puisqu'elle l'avait déjà perdue.

Un seul prénom se répétait comme en écho dans son esprit. Nathan, Nathan, Nathan. Il était là, pour de vrai, elle ne rêvait pas même si tout portait à croire que si. Mais non, il était bel et bien là, contre elle, cette dernière blottie à nouveau dans ses bras.

« Si tu savais à quel point tu m'as manqué... Pas un jour ne s'est écoulé sans que je ne pense à toi, à me demander ce que tu faisais, comment tu allais, si tu m'avais oublié... »
Katie repensa aux derniers mots de Nathan. Il n’avait pas tout à fait tord à vrai dire. Grâce à leurs dons respectifs, les deux amoureux s’étaient retrouvés. Mais…si ces pouvoirs ne s’étaient jamais déclenchés, ils ne se seraient jamais quittés ! Mais, auraient-ils été encore ensembles malgré tout ? Katie ne préférait pas y penser. Elle voulait profiter de ce moment, dans les bras de Nathan.
Mais une évidence vint la frapper de nouveau. Le jeune homme n’était pas à l’institut Xavier, elle en était quasiment certaine. Sinon, elle l’aurait surement croisé dans les couloirs….mais peut être venait-il seulement d’arriver ? Pour avoir la réponse, Katie posa la question, avec une certaine hésitation dans la voix

« Tu n’es pas à l’institut Xavier n’est ce pas ? »

_________________

You Make Me Smile & I Really Love You But...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 40
▬ Date d'inscription : 22/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Ven 19 Aoû - 9:35


    Elle s'était donc bel et bien trompée sur un point: je ne l'aurai pas prise pour une folle. Enfin peut-être un petit peu au début. Vous vous imaginez en tant que simple humain entendre votre petite amie vous dire qu'elle sait se téléporter? C'était juste incroyable...presque irréel. Mais, une simple démonstration aurait suffi à me prouver la véracité de ses dires. Je n'aurais pas fui, je l'aurais juste écouté et aidé du mieux que je pouvais. Katie avait pourtant décidé de ne rien me confier et je le lui reprochais quelque peu. Mais après tout, je n'allais pas lui en vouloir éternellement, c'était du passé et il faut toujours aller de l'avant. Aujourd'hui, le destin, le hasard, nos pouvoirs...Tous un tas de choses nous avaient amené à ce moment là, celui que j'avais toujours espéré.

    Le monde autour de nous ne m'importait peu pour ne pas dire pas du tout, à l'heure actuelle. J'étais dans une espèce de cocon avec Elle, et rien que Elle! J'avais posé ma joue contre le haut de son front alors qu'elle se trouvait dans mes bras et profitais de cet instant de calme et de tendresse. Son parfum, que je n'avais pas senti durant si longtemps, m'envahit et je ne me retins pas de poser mes lèvres sur son front dans un doux baiser . Mes yeux s'étaient fermés et les souvenirs de nos moments rien qu'elle et moi, se succédaient dans ma tête. Je me sentais toujours aussi bien avec elle et quel bonheur de l'avoir à nouveau contre moi!

    Les larmes de la belle brunette avaient cessées de perler sur son visage ce qui était loin de me déplaire. Elle était la seule personne à mes yeux qui comptait et qui avait une aussi grande place dans mon cœur. Quand elle n'était pas bien, je ne l'étais pas non plus.

    Ma main venait de se stopper sur sa joue encore humide et mon pouce effleura à peine ses lèvres. Le calme dont on faisait preuve n'était pas du tout dérangeant. Il y a des fois où les mots sont inutiles et en l'occurrence son regard parlait pour elle à cet instant précis. Tout comme le mien. Il n'exprimait que de la tendresse, sentiment qu'il était très rare de lire dans mes yeux océans...Excepté en la présence de la jeune femme. Nos visages se rapprochèrent et ses lèvres vinrent à la rencontre des miennes dans un baiser auquel je répondis tendrement. Mon amour pour elle était toujours présent et ce sentiment là lui était exclusif. Je n'avais été amoureux qu'une seule et unique fois, pourtant il y avait eu d'autres filles, que j'avais connues avant et après Katie. Mais elle était la seule et l'unique qui avait fait de moi un homme amoureux. Oui elle était parti et oui elle m'avait fait souffrir mais ce qui m'importait le plus c'était qu'elle était là près de moi et je n'aurais changé ce moment là pour rien au monde.

    Alors que nos lèvres se séparaient, je l'écoutais me dire que je lui avais manqué. La réciproque était vraie! Qui aurait cru que derrière le personnage manipulateur et si froid que j'étais, se trouvait en réalité un être amoureux et blessé par sa dulcinée? Katie n'avait jamais quitté mes pensées dès lors que je l'avais rencontré il y a un peu plus d'un an et demi.

    « Je ne t'ai jamais oublié, non... J'ai essayé à bien des reprises mais je n'y suis jamais parvenu... »

    Mon regard se voila durant un court instant durant lequel je ne prononçais plus un mot. Les images du jour de son départ me venaient en tête ainsi que tout ce qu'il s'était produit par la suite. Alors, je repris la parole.

    « Tu ne repars pas de si tôt, hein? »

    C'est là où on voyait à quel point j'étais quelqu'un de fragile malgré les apparences. Je venais tout juste de la retrouver et je sentais déjà que je m'attachais de nouveau à elle comme avant. Or, je ne voulais plus souffrir, j'avais eu ma dose...

    Par la suite, je répondis à sa question par un léger hochement de tête négatif. Voilà on y arrivait... Je m'étais douté assez rapidement qu'elle n'était pas à la Confrérie, autrement je l'y aurais vu. Alors comme ça on avait choisi chacun un institut différent. Ce qui signifiait qu'elle était auprès de Peter. Une raison supplémentaire d'envier mon cher petit frère.

    « Non en effet, ce qui me laisse supposer qu'en revanche toi, tu t'y trouves... Peter est là-bas aussi, peut-être que vous vous êtes d'ailleurs déjà croisés. Pour ma part, j'ai opté pour l'autre côté du lac à la Confrérie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Il ne faut jamais dire que l'espoir est mort. Ça ne meurt pas, l'espoir. »



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 245
▬ Date d'inscription : 14/06/2011

MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   Sam 27 Aoû - 9:34

Spoiler:
 
J’étais dans une bulle, c’était presque comme si je vivais dans un rêve éveillé. Plus rien autour n’importait, je n’avais d’yeux que pour Nathan. Il ne s’agissait que de lui et moi. Il pouvait bien y avoir tout un tas de gens, une guerre, une fin du monde, que je ne l’aurais remarqué. Nathan accaparait toute mon attention. Je me remémorais les moments passés ensembles, j’imprimais dans mon esprit ses traits si fin, même si je n’avais jamais pu les oublier. Ces retrouvailles étaient si inattendues, si…magiques, que je n’osais croire que tout ceci était vrai. Si ce n’était pas le cas, et bien je ne voudrais pas me réveiller, et vivre ce rêve pour toujours. Pour me prouver que je ne rêvais pas, je me jetais à l’eau et embrassais le ténébreux. J’avais attendu depuis si longtemps cet instant, que j’eus quand même une fraction de seconde d’hésitation avant d’oser faire ce geste. Et pour mon plus grand bonheur, Nathan ne me repoussa pas et me rendit mon baiser. Mon cœur s’emballa. J’étais toujours aussi folle amoureuse de lui, maintenant j’en étais certaine. L’année passée n’avait rien changé à ça. Dès que je l’avais vu dans cette forêt, mon ventre se noua, et un sentiment si longtemps éteint refit surface.

J’avais connu d’autres hommes, bien évidemment. Comme lui avait certainement dût connaître d’autres femmes. Mais je n’avais jamais réussi à retrouver une relation comme j’avais pu avoir avec Nathan. Mes histoires d’amour n’avaient plus été les mêmes, et je n’arrivais plus à m’attacher aux gens. Certes, j’avais de l’affection pour ces garçons, et je les appréciais, mais ce n’était rien à côté de ce que je ressens pour Nathan.
Ce dernier m’avoua ne jamais avoir pu m’oublier, malgré ses efforts pour. J’esquissais un faible sourire. Ce qu’il me disait me touchait vraiment. Et c’était pareil de mon côté. Jamais je n’avais pu l’oublier, même si c’était moi qui avais pris la fuite. Je me blottis contre lui, enfouissant mon visage dans son cou, son parfum me titillant les narines. Odeur qui me hantait et que je n’avais jamais oubliée. Quand je marchais dans la rue et que je sentais cette odeur, je me retournais à chaque fois, espérant voir le visage du brun…mais ce n’était jamais lui que je voyais… Je fermais les yeux, et inspirais à fond plusieurs fois pour calmer les pulsations de mon cœur et m’imprégner une nouvelle fois de ce parfum

Nathan me demanda si je n’allais pas repartir de si tôt. C’était presque posé sur le ton de l’affirmation. On sentait une pointe d’anxiété dans le ton de sa voix… Je rouvris les yeux et m’agrippais d’avantage à lui. Non je n’allais pas partir, pas maintenant que je venais de le retrouver, il n’en était pas question. Je ne lui répondis pas, espérant qu’il comprenne par mon geste.

Puis vint la réponse fatidique à ma question. Comme je l’avais redouté, Nathan n’était pas à l’institut Xavier, mais à la Confrérie. J’inspirais un grand coup. Nos retrouvailles avaient été bien trop belles. C’était trop beau pour qu’on soit dans le même établissement ! A croire que le destin persistait à vouloir nous séparer ! Mais quoi qu’il arrive, maintenant que je venais de retrouver l’homme dont j’étais folle amoureuse, rien ne se mettrait plus en travers de notre chemin !....
Puis Nathan parla de Peter. Effectivement il était avoir moi. Et heureusement qu’il était là car il m’aidait bien à me faire à ces nouveaux lieux

« Oui je l’ai vu. Et heureusement qu’il est là, sinon je pense que j’aurais déjà baissé les bras »
Maitriser mes pouvoirs était un vrai calvaire. Je n’arrivais pas à grand-chose. Heureusement que Peter était là pour m’aider, me rassurer et me remonter le morale. Je passais de bons moments grâce à lui. On rigolait bien tous les deux. C’était un peu devenu mon meilleur ami, mon confident au sein de l’institut.

« Et toi…tu as croisé Lucie ? Elle est également à la Confrérie »
On pouvait sentir la pointe d’anxiété dans le son de ma voix. Lucie était ma sœur jumelle, et je ne lui faisais absolument pas confiance. Je savais qu’elle avait un faible pour Nathan, alors qu’ils soient dans le même institut alors que moi je ne l’étais pas, l’arrangeait bien ! Oui j’avais confiance en Nathan…mais on venait à peine de se retrouver, et Lucie me ressemblait trait pour trait…
Je redressais mon visage, afin de fixer Nathan droit dans les yeux. Je restais quelques secondes comme ça, mes prunelles légèrement humides, puis j’osais une question, ou plutôt une requête, même si je savais pertinemment la réponse :

« Viens avec moi à l’institut Xavier »

_________________

You Make Me Smile & I Really Love You But...


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




A LITTLE MORE ABOUT ME


MessageSujet: Re: Des retrouvailles inattendues | PV Nathan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des retrouvailles inattendues | PV Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)
» Retrouvailles inattendues ▬ Emma & Akemi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Mutants :: 
Alentours des deux instituts
 :: † FORÊT †
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit