AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
I am animal



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 49
▬ Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN   Mar 23 Aoû - 14:05


Jaymie & Logan





Une goutte. Puis deux. Puis trois et une rafale de gouttes tomba sur le toit et la fenêtre. Wolverine ne dormait pas, il avait un sommeil léger et ne voulait pas dormir. Il était allonger sur son lit, la main dans les cheveux a attendre quelques chose. Il tourna sa tête vers un lit qui était a côté de lui, il n'arrivait pas à se rappeler qui dormait avec lui. Puis Logan retourna sa tête pour observer la pluie qui s'abattent sur toute la ville. Mais se silence si calme se fus détruire par le bruit d'une chaise en marbre qui grinça. Le mutant grogna légèrement et posa son regard sur l'intrus. Se n'était qu'autre que Kurt alias Diablo. Ses deux yeux d'une lueur jaune d'or le fixer. Il soupira d'énervement et replongea sa tête dans les draps. Pensant être tranquille, alors ses paupières alla rejoindre ses paupière inférieur et sa respiration se ralentie légèrement. Mais il du rouvrir les yeux quand il sentit la queue chatouillant son visage. Ses griffes à la base en os recouverte d'adamentium sortirent de ses phalanges et sa main alla rencontré la queue de son "compagnon" mais au moment où ses griffes allèrent être en contacte avec sa queue il disparut dans un nuage noire et réapparut sur la chaise. Wolverine rentrât ses griffes et remit sa main dans le draps.
    _ " Tu fait quoi... dans la .... ma chambre ? "

dit il faiblement, suffoquant malgré tout. Lui décrochant un regard noire. L'animal au pelage bleu foncé arriva devant Logan et sourit.

    _ " On m'a demander de te surveiller, tu est interdit de sortir de cette chambre ! "

dit il simplement. Le mutant sortit brusquement de ses draps, déjà il était totalement réveiller. Se mettant en position de défense animal, il regarda le bonhomme bleu dans les yeux, fronçant les sourcils.

    _ " Tu te fou de moi ? "

dit il fermement. L'animal monta sur le dossier de la chaise, gardant l'équilibre sur le bout de marbre fin. Mais Wolverine s'assit soudainement, montrant un visage neutre. Diablo soupira de soulagement et revenu s'installer sur la chaise. C'est vrai que l'on avait jamais vu Logan dans cette état mais on pouvait le comprendre il n'était pas encore réveiller totalement. Le silence s'installa et le mutant regarda la porte de sa chambre, une grande porte, du bois de chêne d'une couleur sombre. Il ne la lâcha pas comme un chien fixe un jambon. Il s'accroupit et bougea légèrement ses pieds, se préparant à sauter. Il regarda deux secondes l'autre mutant et sauta à toute vitesse, se rapprochant de la porte avant de revenir sur son lit, dans les bras de Diablo. Il fit ressortir ses griffes en un éclair et voulu les planter dans le dos de son ami mais l'autre partit et il se les planta dans le ventre. Gémissant légèrement. Il laissa sa main enfoncé dans son ventre et grogna. Diablo arriva devant lui et retira sa main doucement, Logan lâcha un cris de souffrance mais serra les dents. La bestiole ne voulait pas faire de mal, il voulait surement le laisser partir mais les ordres sont les ordres et on ne pouvait rien faire. Logan regarda les yeux jaune de son interlocuteur. Sourit satisfait. Il se retourna vers une grande fenêtre vitrer. Il couru à toute vitesse et sauta par la fenêtre, la brisant. Là il tombât au sol, se relevant et partit derrière un arbre. Il regarda son épaule où un bout de verre c'était installer. Il lâcha un soupire profond et retira le bout de verre qui lâcha au sol avant de regarder sa peau se refaire. Diablo regarda par la fenêtre et il repartit. Logan ne comprenais pas du tout pourquoi ont l'avait interdit de sortir de sa chambre. Le mutant partis dans la rue les mains dans les poches. Mais arriver à une allé il entendit des fusils se braquer sur lui, le son fit frissonner tout le corps du mutant.

    _ " Mains en l'air monsieur Logan ! "

Il mit doucement ses mains en l'air et sortit d'un coup ses griffes, égorgeant l'agent , il approcha d'un autre agent qui tira dans sa poitrine, il recula mais enfonça ses deux mains dans le corps de l'homme. Le laissant s'écrouler. Logan ne se posa même pas de question. Il rentra ses armes et regarda autour de lui les corps mort. C'était ça la menace ? Et bah il n'y en aura plus maintenant. Wolverine soupira et retourna à l'Institue a pied. Là bas il monta au toit, voulant se trouver un peut au calme. Le vent se mit a battre sur sa touffe de cheveux. L'homme pouvait admirer le beau paysage qui s'offrait à lui mais son ouïe l'alerta. Des bruits de pas venant vers lui. Mais il semblait être en confiance avec la personne. En même temps, seul un x-men ou un élèves pouvait être ici.

    _ " Que fais tu sur le toit ? "

Bon ok, les vouvoiement c'était pas son truc qu'importe la personne. Attendant sagement une réponse. Déjà il savait que c'était une fille, il pouvait distinguer l'homme de la femme. Après sa ne pouvait pas être Jean ou une personne proche de lui car il l'aurait reconnu facilement. Logan connaissait toute les odeurs de tous les élèves mais n'arrivait pas encore a les reconnaître tout de suite. Il devait lui aussi apprendre.





Dernière édition par Logan Howlett le Ven 26 Aoû - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 29
▬ Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN   Mar 23 Aoû - 17:42



jaymie & logan
viens chercher mes griffes si tu l'oses.

Elle passait la porte de l’appartement, les joues rosies par le froid qui cinglait les rues. Elle retirait ses chaussures, laisser tomber son sac à dos dans l’entrée. Et un claquement frappait le silence de la pièce. Intriguée, elle s’avançait, silencieuse, dans le couloir. Poussait la porte du bureau et entrait. Les marques sur le tapis et la table de bois cirée, les trainées rouges et moites. Elle contournait le bureau, décalait le fauteuil, et…

Jaymie se redressa en sursaut dans son lit et retint un cri. C’était toujours le même rêve, qui lui revenait, encore et encore, chaque soir. Ca avait l’air tellement réel… Elle baissa les yeux sur ses mains, s’attendant presque à y voir le sang, dégoulinant sur sa couverture blanche et noire. Depuis quand rêvait-elle de ça, de la mort de sa mère ? Elle ne se souvenait plus… Jamais cela ne lui était arrivé. Mais voilà bien une ou deux semaines que le cauchemar revenait la hanter toutes les nuits. Cela devait remonter à peu près à la dernière fois qu’elle avait vu Maël. C’était comme si son inconscient essayait de lui montrer quelque chose, de lui faire comprendre un détail auquel elle n’avait pas fait attention. Jaymie essuya une larme cristalline qui roulait sur sa joue et se glissa silencieusement hors du lit. Elle marcha sur la pointe des pieds jusqu’à l’armoire où elle attrapa sa légendaire paire de Converse et une veste en jean qu’elle enfila rapidement par-dessus son pyjama. Si elle restait dans cette chambre, elle allait se mettre à pleurer, et allait réveiller Astrid, laquelle lui poserait tout un tas de questions, et la prendrait dans ses bras pour la consoler, et ce serait absolument atroce. Elle jeta un œil vers le lit de son amie. Cette dernière dormait profondément. Elle ne se réveillerait surement pas, grande dormeuse comme elle l’était. Jaymie pouvait peut être… Se mordillant sa lèvre, la jeune fille s’avança pour toucher le poignet de la brune. La sensation de chaleur familière l’envahie et elle ne put retenir un sourire. Fermant les yeux, elle se focalisa sur le don d’Astrid. Elle le voyait qui volait et se tordait, tout en souplesse, myriade de filaments jaune pâle et bleu ciel. Et, toujours sans un bruit, elle sortir de la chambre.

Marchant tranquillement dans les couloirs labyrinthiques de l’institut des X-Men, elle entendait le vent qui chantait à l’extérieur, frappant contre les grandes baies vitrées. Jaymie avait toujours aimé le vent. Tout comme elle chérissait la pluie, la neige et le tonnerre. Elle avait en revanche un peu plus de mal avec le Soleil. Le Soleil était trop lumineux, trop pur, trop différent de la réalité. Il ne collait absolument pas avec le monde d’aujourd’hui, pas plus qu’avec le monde d’hier et certainement pas avec le monde de demain. Elle passa devant les salles de classe et continua de parcourir les sombres corridors jusqu’à ce qu’elle arrive au réfectoire. Après presque deux ans passés ici, Jaymie avait appris quelles étaient les issues de sortie les plus pratiques, et les plus discrètes. Le plus pratique et le plus discret, pour monter sur le toit de l’institut, c’était la cafétéria. Logique puisqu’elle occupait une grande partie du dernier étage. Le tout était de ne pas se faire repérer. Mais avec le pouvoir d’Astrid, elle devrait facilement arriver à escalader la gouttière. Elle s’engouffra dans la grande salle et referma la porte derrière elle. Bizarrement, depuis qu’elle avait quitté sa chambre, Jaymie avait l’impression d’être plus à l’aise sur ses jambes, de se sentir capable de faire n’importe quoi. A la réflexion, ce n’était peut être pas bizarre du tout, et elle devait pouvoir faire pas mal de choses… Elle monta sur une table et, en un salto arrière, en se retrouve de nouveau sur le sol. Comment Astrid faisait-elle pour se passer de ça ? Est-ce qu’elle arriverait seulement à marcher si elle se réveillait à ce moment-même ? Haussant les épaules, Jaymie traversa la salle, ouvrit la fenêtre et se glissa dehors.

Moins d’une minute plus tard, elle posait un pied sur le toit de l’institut, grisée de sa petite ascension. Même aidée des pouvoirs d’une acrobate, c’était quelque chose d’assez effrayant à réaliser. Le vent fouettait ses cheveux blonds et elle se tourna pour admirer la vue. Elle voyait la piscine de l’école, à ses pieds. Et puis, plus loin, la forêt s’étendait à perte de vue, seulement perturbée par le lac dans lequel se reflétaient les quelques étoiles qui n’étaient pas chassées par les nuages. Se mettant à sauter un peu partout, enchaînant les sauts de mains et autres figures acrobatiques, elle en avait presque oublié son cauchemar. C’était ce qu’elle aimait, quand elle venait ici. Elle pouvait se vider la tête et se sentir libre de tout, même de se jeter dans le vide si elle le voulait. Un craquement lui fit relever la tête et elle contourna lentement la grande cheminée. Une voix la fit sursauter. « Que fais-tu sur le toit ? » Elle fronça les sourcils. Pourquoi est-ce qu’elle avait l’impression de savoir qui c’était ? Mais, en s’avançant encore un peu, elle remarqua que la personne qui venait d’arriver n’était autre que Logan Howlett, ou un des « profs » les plus flippants de l’institut. Enfin… Pas vraiment flippant, mais c’était quand même un peu stressant de rester en sa compagnie. Ca devait être les griffes en adamantium qui faisaient cet effet-là. Elle hésita entre partir en courant ou sauter du haut du toit. « Professeur Logan ? Que faites-vous ici ? » Puis elle se ravisa et se contenta de répondre à sa question. « Je… Je savais pas trop quoi faire. Alors je suis venue ici… » Ou comment se ridiculiser en moins d’une minute. Premièrement, elle n’était même pas supposée s’ennuyer, elle était censée dormir. Et deuxièmement, il était interdit de monter sur le toit. Génial, maintenant elle allait se faire incendier par Wolverine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I am animal



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 49
▬ Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN   Mar 23 Aoû - 19:52


Jaymie & Logan






Il retroussa légèrement le nez pour essayer d'avoir plus d'information sur la personne qui était avec lui ici sur se toit. Mais rien d'autre comme indice. Juste que c'est une fille, surement une élève de l'Institut qui ne devrait pas être là à cette heure si tardive. La jeune femme hésita un petit moment avant de répondre.

    _ " Professeur Logan ? Que faites-vous ici ? " Puis elle répondis a la question que Logan lui avait posée. " Je… Je savais pas trop quoi faire. Alors je suis venue ici… "


La petite avait le toupé de lui demander se qu'il faisait ici. Wolverine fis volte-face pour arriver bien en face d'elle et afficha un regard sombre et un visage a faire pâlir les mutants les plus courageux. Heureusement, la nuit assombrissait la vue de la fille mais pas de Logan. Il voyait comme en pleins jour et la nuit ne lui posait pas de problème. Elle avait des cheveux blond, des traits de visage fin et souple. Il grogna comme un chien pourrait le faire mais cessa vite.

    _ " Primo t'a pas a me demander se que je fais gamine ! Et secondo, prend ton jolie p'tit c** et va dans ta chambre immédiatement ! "


Et oui Wolverine était un très bon observateur. Il croisa les bras et avança d'un pas pour arriver à la hauteur de la petite. Bon c'est vrai, il était plus grand qu'elle et c'était encore mieux. Il pouvait jouer le méchant prof. L'envie de sortir ses griffes pour menacer la jeune femme et lui foutre la frousse de sa vie lui chatouillait les mains mais il ne fit pas intervenir son pouvoir, pas encore. Logan sourit légèrement. C'était la première fois que l'on l'appelait Professeur Logan. Un nom qui ne devrait pas lui être donner car il ne faisait pas de cours. Enfin il ne trouvait pas de personne ayant le même pouvoirs que lui, il y avait X-23, sa "fille" mais il ne l'aidait que rarement car la petite savait se débrouiller. Après il pouvait donner des cours mais il ne se rappelait plus trop des truc qu'il avait appris au cours de sa vie. C'est vrai qu'il n'était pas très utile chez les X-men. Que pouvait-il faire pour servir ? Punir les élèves qui partent comme cette fille ou encore être le méchant qui fais les heures de colle. Il 'en savait rien et devrait aller le demander à Scott ou encore le professeur Charles. Nan pas trop à Scott, il était en mauvais entente en se moment, enfin il l'était toujours mais cette période était encore pire que les autres. Car il avait fait des trucs pas très catholique avec Jean dans sa chambre. Mais on s'écarte un peut du sujet principale. La jeune fille qui se baladait sur le toit à une heure tardive. Il réfléchit a une idée pour la punition de la gamine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 29
▬ Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN   Jeu 25 Aoû - 22:00



jaymie & logan
viens chercher mes griffes si tu l'oses.

Peu de gens traînaient sur le toit de l'institut, d'habitude. Premièrement parce qu'il était relativement difficile et dangereux d'accès, à moi d'avoir un pouvoir qui puisse vous y aider ; deuxièmement parce qu'il était interdit d'y aller. Sauf l'été. L'était, les élèves de l'institut y grimper souvent pour une séance de bronzage entre amis. En dehors de la période estivale, cependant, c'était un vrai havre de paix. Jaymie y aller souvent, pour ne pas dire tout le temps, quand elle avait besoin de se vider la tête. Comprenez le, elle n'était pas du genre rebelle. Peut être un peu anticonformiste, de temps en temps, mais, globalement, elle respectait plutôt l'ordre établi. Mais pour elle, le toit, c'était sacré. Elle avait besoin, parfois, de s'éloigner un peu, du monde, du bruit. Était-ce un crime ? Elle n'allait quand même pas se faire renvoyer à cause de ça, ce n'était pas supposer lui attirer des ennuis ! Non parce qu'elle n'avait vraiment nulle part ailleurs où aller. Les questions se bousculaient dans sa tête quand elle réalisa à quel point il pouvait lui arriver d'être paranoïaque. Se faire expulser des X-Men ? N'importe quoi, ce serait comme de virer un lycéen pour avoir fumé sur le parking. Le vent se faisait de plus en plus violent, mais de toute façon, Logan n'allait certainement pas tarder à la renvoyer dans sa chambre. A peine cette pensée eu-t-elle traversé son esprit que ce dernier répliqua : « Primo, t'as pas a me demander ce que je fais, gamine ! Et secondo, prend ton jolie p'tit c** et va dans ta chambre immédiatement ! » Jaymie le dévisagea quelques instants avant de laisser échapper un éclat de rire nerveux. Elle se mordit la lèvre. Ça, c'était vraiment gênant, mais elle était comme ça Jaymie: elle avait des réactions totalement inattendues et impertinentes. En même temps, elle était sur le toit. Au beau milieu de la nuit, par la tempête qui forcissait, faisait presque plier les arbres les plus frêles tout en dessous d'elle. Elle était en pyjama et Converse usée, et juste en face d'elle se tenait un des mutants les plus dangereux des Etats-Unis, si ce n'était pas du monde. Donc, par conséquent, la situation en elle-même était déjà inattendue et impertinente. Elle se demandait à quel moment Wolverine allait devenir dingue et la balancer par dessus la rambarde pour qu'elle aille s'écraser depuis le toit. Une petite goutte de sang perla à sa lèvre et elle n'eut plus du tout envie de rire. Cependant, elle se risqua quand même à poser la question qui la perturbait depuis qu'elle avait vu l'homme débarquer sur le toit. « Professeur Logan, d'où vient le trou dans votre tee-shirt ? » Elle l'avait remarqué, ce petit trou de la taille d'une bille. Elle devait donner l'impression d'avoir totalement ignoré les paroles de Logan lui conseillant de filer se remettre au lit de suite. En fait, ce n'était pas du tout le cas, elle avait même très bien analysé la question. Seulement voilà. Qui disait lit, disait sommeil, et qui disait sommeil disait rêves. Ou cauchemars. Dans le cas de Jaymie, la balance penchait plus du côté cauchemars. Alors, entre être jetée du haut du toit de l'institut tout en sachant qu'avec le pouvoir d'Astrid, elle avait ses chances de se rattraper à une perche quelconque, ou retourner se coucher pour se retrouver assaillie de visions de sa mère, morte et sanglante, elle avait vite fait son choix. Haussant les épaules, elle sautilla jusqu'au bord du toit, galvanisée par l'obtention de son nouveau pouvoir temporaire. Quand elle marchait, elle avait l'impression de flotter. Quand elle sautait, elle avait l'impression de voler. Une pure merveille. Elle enjamba la rambarde et s'assit sur le rebord, ses pieds pendant dangereusement dans le vide.


HJ - J'ai honte de poster cette nullité. Je me rattraperai au prochain post, promis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I am animal



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 49
▬ Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN   Ven 26 Aoû - 13:00


Jaymie & Logan






La jeune femme devait sûrement se demander si elle allait se faire renvoyer des X-Men pour être debout en pleine nuit au lieu de dormir tranquillement dans son lit. Logan voulait l'envoyer dans sa chambre pour deux raisons, la première était qu'il voulait être seul sur le toit et que cette petite était venu et la deuxième était que si elle ne dormait pas, le lendemain pour les cours elle ne pourra pas se concentrer au maximum et voudra dormir tout le temps. Après la phrase de Wolverine, Jaymie le dévisagea. Dommage pour elle, Logan le remarqua. Mais son comportement ne s'arrêta pas là. Elle se mit a rire, son rire fus un rire nerveux. Il leva un sourcil et essayait de comprendre son comportement. La mutante se mordit la lèvre. Le vent devenait de plus en plus fort et fis plier les arbres les plus jeunes. Il sentit une odeur qu'il pouvait sentir entre dix milles. Du sang. Il chercha discrètement la source et vu une gouttelette glisser le long de la lèvre de Jaymie. Logan ne comprenait pas comment elle c'était fait saigner.

    _ " Professeur Logan, d'où vient le trou dans votre tee-shirt ? "

La jeune mutante avait remarquer le trou faite par une balle dans le tee-shirt de Logan. Il ne répondit pas tout de suite et la regarda simplement. Jaymie se mit a sautillé vers le bord du toit et le mutant eu une petite montée d'angoisse. Il avait peur qu'elle tombe mais non, elle se débrouillait comme une équilibriste. Elle enjamba la rambarde et s'assit sur le bord, faisant balancer dangereusement ses jambes dans le vide. Logan s'approcha d'elle doucement et vint s'installer a côté d'elle mais recula un peut en entendant grincer le bord d toit. Il ne voulait pas tomber et donc recula pour se mettre sur une surface plus solide. Il se rappela de la question de Jaymie et regarda son tee-shirt.

    _ " C'est une balle qui a fait se jolie p'tit troue ! "

Il dit ça comme il le dirait à un X-Men ou à un de ses amis. Enfin, a un des rares amis qu'il avait. Elle n'avait pas obéit au ordre de Logan et il n'allait pas insister. La mutante avait sûrement une bonne excuse pour ne pas vouloir dormir. Cette question titillait la langue de Wolverine qui pensa. Elle lui avait bien posés des questions indiscrète alors pourquoi ne pouvait-il pas le faire ? Il été peut être conscient que les questions qu'il pouvait posée était vraiment gênante. Logan regarda le paysage devant lui, il y avait la piscine, les jardins et plus loin, les habitations et la ville. Il pouvait, en se concentrant, voir a plus de six kilomètre une personne comme si il l'a voyait devant lui. Wolverine la regarda et respira doucement l'air autour de lui.

    _ " Pourquoi tu ne veux pas dormir ? "

Dit il d'un ton assez bourreau. Il n'arrivait pas encore a être gentil avec tout les gens qu'il croisaient. Logan soupira. Repensant à la douleur qu'il avait ressentit quand la balle avait traverser une de ses côtes et c'était logé dans un coins de son organisme avant de ressortir doucement. Tout le monde croyait qu'il n'avait jamais mal quand il se prenait une balle mais c'était faux. De même quand il sortait ses griffes. Enfin de temps en temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 29
▬ Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN   Sam 27 Aoû - 19:40



jaymie & logan
viens chercher mes griffes si tu l'oses.

Du haut de son perchoir, Jaymie avait l'impression de dominer le monde, de tout pouvoir superviser. C'était une sensation merveilleuse. Les arbres dansaient et les feuilles s'envolaient. Elle rapidement sa langue sur ses lèvres. Elle nota qu'elle devrait plus souvent faire attention à ça: elle finissait toujours par oublier quand elle se mordait la lèvre pour ne pas rire ou pleurer et se retrouvait avec le goût amer du fer dans la bouche pendant toute la journée. C'était assez glauque. Un peu écœurant. Elle attrapa une mèche blonde qui jouait avec le vent et l'entortilla distraitement autour de son doigt. Son cœur manqua un battement quand le bord du toit grinça dangereusement et elle tourna brusquement la tête. Wolverine venait d'enjamber la rambarde à son tour. Mais Jaymie était un peu réticente quand à savoir si le fragile rebord était de taille à supporter tout un squelette fait d'adamantium. Il semblait partager la même pensée qu'elle et recula sagement sur le toit en lui-même, là où il ne risquait pas de les faire tous les deux basculer dans la vide. « C'est une balle qui a fait ce joli p'tit trou. » lâcha-t-il comme s'il était normal d'avoir une armoire comportant un ou deux tee-shirt ayant eu quelques mésaventures avec des balles. La jeune fille haussa un sourcil mais ne fit aucun commentaire. Déjà, elle n'avait pas retourner se coucher, elle n'irait pas en demander plus à Logan. C'était déjà pas mal qu'il n'ait posé aucune question là-dessus, elle n'était pas sure d'être capable d'y répondre. « Pourquoi tu ne veux pas dormir ? » D'accord. C'était raté pour garder ses secrets pour elle. Elle se fit soudain la réflexion qu'elle n'en avait parlé à pratiquement personne depuis qu'elle était arrivée à l'institut. Astrid le savait, bien sur. Et le Professeur X, savait pourquoi elle était là, lui aussi, bien qu'elle n'ait pas eu à le lui expliquer. D'un autre côté, il aurait été difficile de lui cacher quoi que ce soit... L'espace d'un instant, Jaymie se demanda quel effet cela ferait d'emprunter le pouvoir de Charles Xavier. Pouvoir lire dans les pensées de tout le monde, ça devait être génial... Ou pas. Peut être n'avait-elle pas vraiment envie de savoir tout ce qui se cachait dans les esprits des mutants qui arpentaient les couloirs de l'institut, au fond. Leurs secrets faisaient peut être mieux de rester là où ils étaient.

Perdue dans ses pensées, Jaymie en avait presque oublié la question du mutant derrière elle. Pourquoi est-ce qu'elle ne voulait pas dormir...? Est-ce que c'était aussi facile que d'en parler avec sa meilleure amie ? Après tout, Logan était Logan. Il était Wolverine, il était cynique, solitaire et méchant avec tout le monde. Enfin, en tout cas, c'était l'image qu'il donnait de lui. Est-ce que Jaymie avait vraiment envie d'aller lui raconter les détails les plus personnels de sa vie ? D'un autre côté, c'était elle qui avait commencé à poser des questions. Elle laissa un long moment le silence s'installer sur le toit. « J'ai juste pas très envie de m'endormir pour rêver du jour où j'ai retrouvé ma mère morte. » Voilà, elle s'était décidée. Elle avait parlé. Elle était entrée dans son jeu et lui avait répondu comme lui, il lui avait répondu. Le ton cynique, détendu, indifférent. Mais, si elle n'avait pas été de dos, l'effet aurait été totalement gâché par la larme qui glissait sur sa joue. Oh, génial ! C'était la deuxième fois de la soirée qu'elle pleurait, elle qui était le complet opposé d'une pleurnicheuse. Furieuse contre elle-même, contre Logan qui lui posait des questions trop personnelles, contre le vent qui transperçait ses os, elle passa sa main sur sa joue et se leva finalement pour repasser de nouveau de l'autre côté de la rambarde, dans la partie sécurisée du toit. « Je vais peut être retourner me coucher maintenant... » Elle n'avait pas envie de rester là, elle n'avait pas envie d'affronter son regard. Elle se dirigea vers la sortie. Enfin, sortie était un bien grand mot. Par la gouttière qui passait par le balcon du réfectoire, plutôt. Et passa un peu trop près de Wolverine, et sa main l'effleura. Oh non, pas ça, pas maintenant... Elle s'écarta brusquement, le plus loin possible, comme si, en mettant le plus de distance entre l'homme et sa main, elle pouvait annuler son pouvoir. Ce qui n'était pas le cas, bien sur. La sensation de chaleur et d'engourdissement familière remontait déjà le long de son bras. « Oh non... Mince, pas ça... Je suis désolée, je... J'ai pas fais exprès, je suis vraiment désolée ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




A LITTLE MORE ABOUT ME


MessageSujet: Re: Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN   

Revenir en haut Aller en bas
 

Viens chercher mes griffes si tu l'oses. JAYMIE&LOGAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Je viens chercher l'odeur de tes couilles
» Viens prendre ta claque !!!
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Mutants :: 
Les extérieurs
 :: † TOITS †
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit