AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une anglaise, Une américaine & des fringues ... [Ambre Mac-Greig]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



A LITTLE MORE ABOUT ME

▬ Messages : 47
▬ Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Une anglaise, Une américaine & des fringues ... [Ambre Mac-Greig]   Jeu 25 Aoû - 17:40

New York est une grande ville. On y trouve tout un tas de choses et de gens tous plus différents les uns que les autres. C'était ce qui plaisait à Paige, et ce qui la poussait à se demander pourquoi sa mère aimait tant quitter la ville. Bien sur voyager était plutôt plaisant. Mais c'était revenir chez soit et se sentir à sa place qui rendait ces vacances exceptionnelles. Du moins était-ce l'avis de la jolie blonde. Le principes du voyage n'était-il pas le dépaysement ? A quoi cela servait-il si on ne s'arrêtait jamais assez pour considérer sa propre maison comme son chez soit. Tout cela était un véritable mystère pour elle. En même temps ce n'était pas vraiment étonnant. Paige n'avait rien en commun avec sa mère.

New York était vraiment une ville géniale. On ne s'y ennuyé jamais que ce soit de nuit comme de jour. Paige était fière d'y vivre et elle connaissait la ville comme sa poche. Ce jour-là justement elle avait décidé de se faire une petite virée shopping. Ce serait l'occasion de renouveler sa garde robe et de prendre l'air. Elle se prépara pour l'occasion, c'est-à-dire une tenue classe et décontractée qui lui permettrait de se ruer sur les derniers articles Chanel, et monta dans sa décapotable rouge. Bien sur, les Croxford avait un chauffeur mais elle n'utilisait ses services que rarement ou lorsqu'elle n'était plus en état de conduire. La blondinette adorait la vitesse et sentir le vent dans ses cheveux lorsqu'elle arpentait les rues new yorkaise. Bon, la plupart du temps il y avait bien trop de bouchons pour qu'elle puisse réellement accélérer, mais le plaisir de la conduite souple n'en demeurait pas moins intacte.

Paige gara sa voiture sur l'un des parking surveillés qu'elle fréquentait souvent. Le portier la connaissait bien et jetait toujours un œil attentif à son véhicule. Elle le salua gentiment, lui remettant les clés en lui faisant jurer de l'appeler s'il y avait le moindre soucis, puis partie en direction des rues commerçantes les plus proches. Elle entra dans la première boutique venue, et ressortie presque immédiatement. Trop de monde tue le plaisir. La jeune femme repartie donc à l'assaut de la prochaine boutique, celle-ci étant beaucoup moins fréquentée. Elle entra en poussant un soupir d'exaspération.

"Les femmes sont des vautours !" Dit-elle en direction de la jeune femme qui se tenait derrière le comptoir.

Mais celle-ci ne lui retourna sa plaisanterie qu'avec un sourire crispé et partie un peu plus loin vaquer à ses occupations. Paige haussa les épaules. S'il était vrai qu'elle se faisait facilement des amis, il lui arrivait aussi de s'attirer les foudres de certaines personnes. Néanmoins, elle ne s'en formalisa pas plus que cela et commença à parcourir les rayons. Elle trouva très vite deux ou trois hauts intéressants et eut le vertige rien qu'en voyant les étiquettes. D'accord les Crowford étaient riches et elle avait l'habitude de s'acheter des vêtements hors de prix. Sa mère passait d'ailleurs tout son argent dans les produits de luxe. Mais ceux-là ... c'était insolemment cher et Paige détestait que l'on se paye sa tête. Car oui, le tissue était si fin qu'il ne supporterait pas plus de quelques passages en machine. C'était vraiment n'importe quoi. Elle secoua la tête, dégoutée, se rappelant subitement pourquoi elle ne venait jamais ici d'ordinaire. En plus de la mauvaise qualité et des prix exorbitant, cette vendeuse si peu aimable ne lui plaisait pas beaucoup et la blondinette décida qu'elle avait envie de s'amuser un peu.

"Excusez moi, il doit y avoir une erreur. Les prix ont du être échangé avec la référence !"

La vendeuse en question lui jeta un regard noir, mais ne lui prêta pas plus d'attention que cela.

"Et bien, on dirait que c'est une véritable comique celle-là." Marmonna-t-elle à la jeune femme blonde qui se trouvait à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une anglaise, Une américaine & des fringues ... [Ambre Mac-Greig]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'ABC de la politique américaine /radio-canada
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» La droite américaine est beaucoup plus à droite que le Front national.»
» Une Anglaise dotée de deux utérus accouche de jumeaux...
» Télé américaine [Télé/Statistiques]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World Of Mutants :: 
NEW YORK
 :: † BOUTIQUES †
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit